Tuto 7 : Première utilisation

Nous n’avons jusqu’à présent jamais évoqué l’essentiel : comment démarrer avec Yadoms ?

Voici donc un tutoriel consacré aux premiers pas avec Yadoms.

Installation

Yadoms fonctionne sur plusieurs plateformes. Depuis la page de téléchargement, sélectionnez la version pour votre plateforme. Pour certaines plateformes, plusieurs versions sont disponibles :

  • Pour Windows, 2 versions disponibles :
    • Sous forme d’installeur
    • En version portable
  • Pour Raspberry Pi, 2 versions également :
    • Le paquet « binaires » destiné à être installé sur une Raspberry Pi qui contient déjà un OS
    • L’image pour carte SD : l’installation la plus simple. Le tutoriel est ici. Il existe également un tutoriel pour installer sur un disque dur.

Premier démarrage

Après avoir installé Yadoms et lancé le serveur, il vous suffit d’ouvrir un navigateur Internet, et de vous connecter au serveur avec cette URL :

http://{adresse_IP_du_serveur_Yadoms}:8080

où {adresse_IP_du_serveur_Yadoms} doit être remplacé par l’IP de la machine exécutant le serveur Yadoms. Si c’est la même machine, utiliser 127.0.0.1. Dans le cas contraire, vous trouverez l’IP de la machine Yadoms dans l’interface d’administration de votre box Internet.

Supporter du matériel

Le support des passerelles matérielles (RFXCom, passerelle EnOcean, passerelle ZWave…) est réalisé grâce aux plugins. Certains sont préinstallés, il conviendra de les démarrer, d’autres devront être installés (voir page « Installation et mise à jour »).

Pour démarrer un plugin, ouvrir le panneau de configuration en cliquant sur se rendre sur la page « Plugin ». Cliquer ensuite sur « Créer un plugin », sélectionner le plugin voulu, cliquer sur « Ajouter », le nommer et le configurer si nécessaire (sélection du port série par exemple).

Les équipements détectés par la passerelle seront ensuite listés dans la page « Equipements ».

Personnaliser l’interface

Le tableau de bord est organisé par pages, contenant chacune des widgets. Sa personnalisation est réalisée en mode édition, accessible en cliquant sur .

Des pages peuvent alors être ajoutées, modifiées et supprimées. Des widgets peuvent être ajoutés aux pages, supprimés, déplacés.

Ce mode permet également de configurer les widgets : sélection de l’équipement à afficher/contrôler, personnalisation du widget, etc…

Automatisation

Le centre d’automatisation permet la création de règles qui, en fonction d’événements, permettent le pilotage automatique d’équipements, l’envoi de notifications, etc…

Actuellement Yadoms supporte 2 modes de création de règles :

  • Edition graphique : le mode le plus accessible. Dans ce mode, il suffit d’assembler des blocs graphiques pour réaliser un automatisme.
  • Edition texte : mode plus avancé. Ce mode requiert quelques notions de programmation (langage Python), mais permet de réaliser des règles de plus grande complexité.

Notifications

Pour que notre système soit capable d’envoyer des notifications, il nous faut au préalable disposer d’un plugin capable d’envoyer des notifications (MailSender, FreeMobileSMS, etc…) et définir les destinataires de ces notifications.

L’ajout des destinataires se fait dans l’onglet Destinataires du panneau de configuration.

Accès de l’extérieur

Pour accéder à votre interface Yadoms de l’extérieur (depuis Internet), il faut configurer votre box internet de façon à rediriger le flux entrant vers l’IP de la machine hébergeant Yadoms (se référer à l’interface d’administration de votre box Internet). Une fois fait, Yadoms doit être accessible de l’extérieur à partir de : http://{adresse_IP_extérieure_de_la_box_Internet}:8080

{adresse_IP_extérieure_de_la_box_Internet} est l’adresse fournie par votre FAI, souvent affichée dans l’interface d’administration de votre box Internet.

Pour certains FAI, celle-ci est statique (ne change jamais), pour les autres, il faudra utiliser un service tel que Dyndns. Ensuite, vous pourrez accéder à Yadoms via :
http://{nom_dns_choisi}:8080

2 commentaires sur “Tuto 7 : Première utilisation”

  1. Bonjour,
    Merci pour votre tuto qui a le mérite d’exister.
    Il semble cependant incomplet.
    En effet, vous parlez de version portable ou installable (notamment sous Windows) alors que, lorsqu’on va sur le site de téléchargement, il n’y a que la version portable.
    Que faut-il faire ensuite, quand on a téléchargé la version portable ainsi que la bonne version de Python ?
    Rien n’est précisé. Le Yadoms.exe m’envoie une page de commande vide, le index.html tourne en boucle et n’affiche rien…
    Merci pour vos précisions.

    1. Bonjour,
      effectivement ce tuto a probablement besoin d’une mise à jour, il commence à dater un peu. L’installeur n’a effectivement pas été fourni pour la version 2.4.1, car il est encore en phase de mise au point (tout développement prend du temps).
      Quant à la version portable, effectivement, la démarrer mérite une petite explication :
      – Lancer yadoms.exe (= le serveur) n’affiche rien car le niveau de log par défaut est à ‘erreur’ (niveau de log configurable dans yadoms.ini), donc seules les erreurs sont affichées, mais pourtant il tourne
      – Pour s’y connecter depuis la machine locale, il faut utiliser l’IP locale (127.0.0.1) suivie du numéro de port (configuration aussi dans yadoms.ini, par défaut à 8080). Soit en entier http://127.0.0.1:8080

      En espérant que ça réponde à vos questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.